A la suite du colloque de 1996 « Apprendre et faire société ” et l’intervention d’André Giordan, un groupe s’est constitué à partir de 1998 autour de cet auteur et du thème des processus d’apprentissage dans les RERS : les facteurs de réussite, les critères d’évaluation et l’analyse des effets de la réciprocité.
Peu à peu, s’est dessiné dans ce groupe, deux ans après le début de la recherche, le désir et la nécessité de laisser des traces. . Ce travail autour de “ l’apprendre ” met en évidence une particularité des RERS, à savoir leur capacité à proposer de nouvelles formes d’engagement associatif, de bénévolat, et de renouveler les pratiques pédagogiques.
Un autre objectif de l’étude est de souligner la complexité des savoirs et l’émergence de nouveaux savoirs circulant dans les RERS…

__ Texte intégral de l’étude en fichier attaché (Format PDF)_