« Lors d’une promenade en bord de Loire, nous avons ramassé ce que la nature nous offrait, et après des échanges, nous avons commencé à créer des tableaux éphémères. Le but est de faire découvrir aux habitants du quartier une forme d’art mais aussi de leur faire porter un autre regard sur leur environnement. Les animatrices de La Ruche aux Savoirs, un réseau d’échanges réciproques de savoirs, se sont activées autour d’une récolte variée pour la mettre à la disposition des futurs artistes en herbe : brindilles, bambou, fleurs de pissenlit, petits morceaux de bois, fleurs d’artichaut, cailloux… « Nous prendrons des photos qui feront l’objet d’une exposition les 29 et 30 octobre 2016, pour réunir toutes les générations ». voilà comment a démarré l’exposition “L’Art Riche en nature”.