Rêver, inventer, créer, échanger : le JAPON

Oranges_et_sucre_en_hiver.JPG Etegami réalisée par Bernadette Grange, aquarelliste.

Fourbu(e)s, moulu(e)s, courbatu(e)s, mais peu importe!

Quelle journée !!!!!!!!!Quelle réussite!!!!

Entraîné(e)s, stimulé(e)s après avoir rêvé depuis cette journée mémorable à Maulévrier, nous avons découvert un peu le Japon, ses traditions, un peu sa culture, sa cuisine, il nous reste encore beaucoup à découvrir.

articleNR.jpg
Samedi, il suffisait de se laisser guider par les sons d’une musique venue du Pays du soleil levant pour pénétrer au centre social Équinoxe afin d’être initié à une autre culture, celle du Japon, avec La Ruche aux savoirs. Dans une sorte de jardin, revêtues de l’élégant kimono des hôtesses, on a retrouvé Bernadette Arnault, présidente de La Ruche aux savoirs, Fatima Toumi et d’autres membres du réseau. Après avoir accueilli les visiteurs avec un thé ou un café, accompagné de confiseries, elles les ont laissés à l’apprentissage de la calligraphie avec Reiko, artiste peintre japonaise, d’origami, de compréhension de la symbolique des jardins, du kirigami (découpage de papier)… Le tout, dans un monde de «zenitude» ! Cette journée d’échanges de savoirs sous le signe du Japon fait suite à une sortie au Parc oriental de Maulevrier l’an passé (*). « Le voyage était ouvert à toutes les associations larichoises. Une quarantaine de personnes y ont participé, c’est donc une deuxième rencontre autour du thème du Japon », a expliqué la présidente. Les gourmets, attirés eux par des effluves émanant de la cuisine, avec Satomi, ont appris la recette du okonomi yaki, sorte de crêpe fourrée de chou, poireau, pomme de terre et crevettes qui allait être dégustée à l’heure du repas partagé. Dans ce lieu convivial, la Ruche aux savoirs a une nouvelle fois prouvé la capacité de chacun d’enseigner, d’apprendre pour soi-même et de donner.

(*) Cette sortie a été cofinancée par le FPH, La Ruche aux savoirs et le centre social Équinoxe.

NR du 21/02/2014